Le grand jour est arrivé ?

Vous avez rendez-vous avec votre agence de com’ pour le brief créatif destiné à la réalisation de votre futur site internet, logo ou plaquette commerciale ?

« Rien de plus simple paraît-il, je donne les grandes idées et l’agence fait le reste !? »

Ahh… Si seulement la vie était si rose…

Sachez-le, cette étape est primordiale, et même indispensable !

Bien_préparer_son_brief_créatif

 

Pourquoi tant d’importance ?

Le brief permet, à vous et votre agence, de vous poser les bonnes questions, d’obtenir un résultat conforme à vos attentes, d’optimiser au mieux le temps de travail et de définir les objectifs principaux.

La précision du brief déterminera la qualité de la réponse créative. Il aura un impact direct sur le fond, la forme et la qualité du rendu final.

Mais concrètement comment ça se passe ?

D’une manière générale, une petite heure suffit à établir le brief créatif. Le directeur artistique ou le graphiste en charge du maquettage va vous poser une série de questions pour cibler au mieux vos attentes.

Alors comment je me prépare ?

  1. Votre identité

Afin de mieux vous connaître, vous serez amené à présenter votre entreprise ou votre marque, de raconter brièvement son histoire, quelle sont ses valeurs, son positionnement et quels sont ses concurrents.

  1. Votre cible

Vous aurez ensuite à décrire le plus précisément possible votre cible. Celle-ci devra être clairement identifiée. Quel est le public visé et quelles sont ses caractéristiques ? Pays, âge, sexe, motivations… Bref, pour qui communique t’on ?

Quelle est la perception actuelle et quelle est la perception souhaitée ? Quels sont les attentes de cette cible ?

Message, ton, code couleur, iconographie, typographie, tout sera pensé et créé pour séduire, interpeler ou rassurer votre public.

  1. Votre objectif de communication

Cela  permettra d’établir l’objet du brief, le message principal à adresser à la cible. S’agit-il d’informer, de générer du trafic, de donner envie, de créer le buzz ? Quels sont les grands messages à faire passer ? Avez-vous des preuves factuelles ?

  1. Les bonnes choses à savoir

Préparez tout autre élément qui pourra aiguiller le directeur artistique ou le graphiste. Est-ce le lancement de votre communication ou la refonte de l’existant ? Avez-vous des contraintes particulières : techniques, éditoriales, graphiques… ? A quoi êtes-vous sensible en communication ?

N’hésitez pas à indiquer vos contraintes dès le départ, bien au contraire, la créativité a besoin d’être orientée et stimulée.

D’autres recommandations pour un bon brief ?

Alors, alors…

évitez les réponses floues, les généralités, du type « je veux un site beau, moderne et sexy » Hum… oui, ok mais concrètement ? ça n’aide pas vraiment.

Préparez une liste avec quelques références, sites ou logos, que vous appréciez, même si c’est dans un domaine complètement différent du vôtre.

Pensez à présenter les éléments de votre communication actuelle (s’il y a). Il est important pour l’agence, de récupérer un maximum de sources (logo, photos, supports de communications, charte graphique…). Et déterminez si le nouveau support, plaquette, site internet, doit être en rupture ou en continuité avec l’existant.

Enfin, prenez des avis extérieurs, rassemblez les opinions, mais attention, les goûts et les couleurs sont propres à chacun. Vous ne pourrez satisfaire les envies de tous. A vous de trancher en gardant à l’esprit que même si le site, le logo, ou la plaquette doit vous plaire à vous et votre entreprise, il doit surtout répondre aux attentes de votre cible.

Soyez donc le plus précis possible dans toutes les informations que vous donnerez, d’où la nécessité d’une bonne préparation en amont. Et puis en étant le plus complet possible, vous comblerez le directeur artistique ou le graphiste qui aura toute matière pour travailler !

 

Fanny Coutin

Graphiste

Janvier 2016

Prêt, Partagez, Likez !
Sur le même sujet